Réseau de trafic de stupéfiants au Café Couture

Améli Pineda
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Café Couture de Saint-Léonard aurait servi de base d’opérations pour un réseau de trafic de stupéfiant et de blanchiment d’argent.

Cinq suspects ont comparu au Palais de justice de Montréal, le 11 octobre pour des accusations de trafic de stupéfiant dans un bistro léonardois, le Café Couture, qui aurait servi de base d’opérations.

Selon ce que rapporte le quotidien La Presse, deux agents doubles ont infiltré l’établissement ce qui a mené au démantèlement d’un trafic de stupéfiants et de blanchiment d’argent.

Une policière se serait fait embaucher comme serveuse au Café Couture, tandis qu’un autre policier se serait fait passer pour un trafiquant de voitures volées. Il aurait réussi à gagner la confiance des suspects et à blanchir de l’argent avec eux.

Parmi les personnes arrêtées figure celui qui serait propriétaire de l’établissement, Antonio Terriaca.

Organisations: Palais, La Presse

Lieux géographiques: Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires