Normand Brathwaite et ses invités séduisent la foule

Véronique
Véronique Leduc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C'est devant une foule paisible que la 13e édition du FestiBlues s'est ouverte au parc Ahuntsic mercredi soir. Ils étaient plusieurs centaines à assister au spectacle «Autour du Blues» mettant en vedette Normand Brathwaite et ses invités Florence K, Bob Walsh, Paule Magnan, Bernard Adamus, Nina Attal, Mountain Men et Johanne Blouin, en remplacement de sa fille Élizabeth Blouin-Brathwaite.

Un des points forts de cette soirée fut sans contredit la rencontre entre Bob Walsh et Johanne Blouin qui ont interprété la pièce «Every Day I've Got The Blues».

La soirée a débuté à 21h dans une atmosphère musicale feutrée avec la jeune chanteuse et guitariste française Nina Attal. La présence de l'artiste âgée de 18 ans à la voix puissante relève du jumelage qui unit le FestiBlues et le Festival Blues sur Seine de Mantes-la-Jolie en banlieue parisienne.

Le duo français Mountain Men a emboîté le pas avec des airs de blues et de rock interprétés par l’harmoniciste Ian Giddey et par la guitare et la voix rauque de Mathieu Grillou.

Vers 21h30, au tour de Bernard Adamus. Avant de présenter des pièces tirées de son album intitulé «Brun», la nouvelle étoile de l'heure a invité les festivaliers à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, où il donne un spectacle gratuit le jeudi 12 août, à 23h. Rappelons que l'artiste a remporté le premier prix du concours la Relève en blues du FestiBlues en 2009 avant d'être sacré grand gagnant du festival de Petite-Vallée en Gaspésie la même année. L'artiste au style irrévérencieux, qui peut faire penser à Plume, a captivé l'auditoire surtout lors de sa pièce «Rue Ontario».

La soirée s'est véritablement réchauffée une heure après le début du spectacle, autour de 22h, lorsque Normand Brathwaite est arrivé sur scène avec ses musiciens, dont plusieurs complices de l'émission «Belle et Bum». Ils ont mis la table avant l'arrivée des invités avec une pièce instrumentale.

Élizabeth à Goose Bay, Johanne Blouin à la rescousse

Normand Brathwaite a raconté une anecdote concernant sa fille qui a donné un caractère spécial à l'événement. En raison d'un atterrissage d'avion d'urgence à Goose Bay, au Labrador, Élizabeth Blouin-Brathwaite qui devait être du spectacle a été remplacée par sa mère Johanne Blouin. «On s'est inquiété pour notre fille. Ça faisait 20 ans que je n'avais pas appelé Johanne», a raconté à la blague Normand Brathwaite avant de souligner que son ex-conjointe et chanteuse avait appris toutes les pièces l'après-midi même du spectacle.

Un des moments forts de cette soirée fut sans contredit la rencontre entre Bob Walsh et Johanne Blouin qui ont interprété «Every Day I've Got The Blues». Le vieux routier du blues a également présenté une pièce de Richard Séguin «Y'a un blues pour chaque peine».

Au cours de la soirée, Johanne Blouin a également interprété avec son impressionnante voix des pièces de Stevie Wonder et de Ray Charles.

Le charme de Florence K et la fougue de Paule Magnan

Parmi les autres invitées féminines on retrouvait la charmante compositrice et chanteuse Florence K et la fougueuse guitariste Paule Magnan. Florence K a, entre autres, présenté au piano une de ses premières compositions blues «écrite à la suite d'une peine d'amour probablement».

Paule Magnan est venu ajouter une touche de rock dans la soirée. Elle a interprété une pièce de la formation française, Mademoiselle K, «Ça me vexe».

En pleine maîtrise de son art la guitariste a clôturé le spectacle avec l'interprétation de la pièce «While My Guitar Gently Weeps» de Georges Harrisson, tout de suite après la version blues du «seul hit» de Normand Brathwaite «Je verse des larmes de métal».

Spectacles colorés

Les amateurs de blues en auront encore à se mettre sous la dent toute la fin de semaine. Le samedi 14 août, à 21h15, seront réunis sur une même scène la fougueuse Marjo, le talentueux Daniel Boucher et l’énergique Antoine Gratton, tous accompagné par Sébastien Plante (Les Respectables). Ils seront joints pour l’occasion de talentueux musiciens aux cuivres.

Pour étirer le plaisir jusqu'à la fin, les fans de Martin Deschamps, pourront célébrer les 40 ans de cet artiste le dimanche 15 août, dès 20h30. À cette fête entre amis se joindront Marco Calliari, Luce Dufault, Ricky Paquette, Nanette Workman, le violoniste Alain François et quelques invités surprises.

Organisations: Les Respectables

Lieux géographiques: Goose Bay, Gaspésie, Rue Ontario Labrador Johanne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires