Un beau et grand «party» blues

Véronique
Véronique Leduc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'édition 2010 du FestiBlues s'est terminée en grand avec un «party» de fête pour les 40 ans du chanteur Martin Deschamps. Pour l'occasion, le jubilaire avait invité sur scène Marco Calliari, Nanette Workman, Luce Dufault et quelques invités-surprises, dont Vic Vogel et Breen Leboeuf. Le violoniste et ami du fêté, Alain François, était aussi de la partie.

Le généreux chanteur Martin Deschamps a fait vibrer le parc Ahuntsic avec sa gang d'invités pour le plus grand plaisir des amateurs de blues.

Malgré la pluie forte qui tombait au parc Ahuntsic, la soirée a tout de même démarré sur les chapeaux de roues vers 20h45 avec la bête de scène qu'est Martin Deschamps. L'artiste a présenté des chansons de son répertoire et des interprétations allant du jazz au rock n' roll. Chaque invité avait sa place sur scène et dans le cœur du généreux chanteur.

Le choix d'interpréter la pièce «I Can't Stand The Rain» par Luce Dufault était tout à fait approprié, car les festivaliers ont goûté à la pluie pendant 1h30, soit jusqu'à 22h15 lors de la performance de Nanette Workman.

Martin Deschamps s'est fait un cadeau en invitant Vic Vogel à cette soirée pour interpréter «Georgia» de Ray Charles. Malgré la pluie qui tombait à un rythme effarant, la foule a manifesté aussi sont contentement d'entendre le pianiste.

La pluie a diminué quelques minutes lors de l'arrivée de Marco Calliari, mais a repris de plus belle par la suite. L'artiste a présenté des chansons en italien, dont sa fameuse «Bella Ciao». «Je la dédie à mon ami Martin qui a une passion incroyable pour la musique», a-t-il lancé avant d'entamer ce succès avec énergie.

Le jeune guitariste Ricky paquette, qui a joint le groupe de Martin Deschamps cet été, a offert une performance remarquable lors de son interprétation de «Little Wing» de Jimi Hendrix. Le fêté, qui écoutait la présentation, semblait apprécier à fond le moment. Il opinait de la tête et du bras.

Véritable «show man» Martin Deschamps a amené avec sa musique entraînante des festivaliers à laisser tomber leur parapluie pour se mettre à danser «sous la pluie». À 21h40, le «party» a continué avec Breen Leboeuf. Des pièces des groupes Aprile Wine et Offenbach étaient au menu. Lors de l'interprétation de Martin Deschamps de «Le blues me guette», on avait l'impression d'entendre Gerry Boulet. Alain François est entré en jeu lors de la présentation d'une troisième pièce d'Offenbach dans un solo de violon magistral. À 22h, l'incomparable et séduisante Nanette Workman est entrée en scène pour interpréter «I Lost My Baby» de Jean Leloup version blues et «Lady Marmalade». Elle a également brillé dans des duos avec Martin Deschamps et Luce Dufault (Honky Tonk-Blue).

À 22h20, Breen Leboeuf est revenu avec l'incontournable d'Offenbach «Mes blues passent pu dans porte». Les festivaliers ont pu profiter des 20 dernières minutes pleinement, puisqu'elles se sont déroulées sans la pluie. Pour la finale, tous les invités ont entonné la grandiose «With A Little Help From My Friends» de Joe Cocker. Ceci venait de mettre fin à un beau et grand party blues où tout le monde a eu l'air d'y trouver son compte, malgré les aléas de dame nature.

Organisations: Groupe de Martin Deschamps

Lieux géographiques: Parc Ahuntsic

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires