L’éco-quartier part en tournée

Daphnée
Daphnée Tranchemontagne
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Activité de sensibilisation dans les écoles

Telles des « rock stars » de l’environnement, les membres de l’équipe de l’éco-quartier de Saint-Léonard partent en tournée. Dans les semaines à venir, ils visiteront les écoles primaires et secondaires de l’arrondissement afin de parler de gestion des déchets et de surconsommation.

Esther Tremblay était de passage à l'école primaire Honoré-Mercier, le 29 septembre. (Photo: Patrick Deschamps)

«Il s’agit d’une activité de sensibilisation pour les jeunes. On se dit qu’on va peut-être réussir à toucher leurs parents grâce à des activités appropriées », fait savoir Esther Tremblay, agente de sensibilisation à l’éco-quartier.

Toutes les écoles du territoire ont été approchées par l’organisme. Cinq d’entre elles, soit les écoles Honoré-Mercier, Antoine-de-Saint-Exupéry, Laurier Macdonald, Gabrielle Roy et Général Vanier, ont manifesté leur intérêt pour l’initiative.

« Cette année, notre thème à l’éco-quartier est la gestion des matières résiduelles. Cependant, je ne voulais pas juste parler des 3RV (réduction, réemploi, recyclage et valorisation). Je voulais pousser un peu plus loin et parler aussi de la surconsommation. J’explique aussi le cycle de vie des objets que l’on utilise dans la vie courante », précise Mme Tremblay.

Même si la population connaît les principes de base du recyclage, la sensibilisation est encore de mise, estime l’agente de sensibilisation.

« Je crois que les gens appliquent tous le recyclage au meilleur de leur connaissance, mais il y en a toujours plus à apprendre. Certains ignorent que le plastique numéro six n’est pas encore recyclable ou ne savent pas comment l’identifier. Pour ce qui est de la surconsommation, c’est un concept qui est nouveau pour eux. »

L’équipe de l’éco-quartier se rendra dans ces établissements scolaires pour y présenter un atelier en deux séances. La première se décline sous la présentation interactive tandis que la seconde se veut un retour, deux semaines plus tard, sur ce qui a été vu précédemment. Entre les rencontres, les élèves du primaire doivent faire un « devoir ».

« L’activité, c’est de les envoyer à l’épicerie avec leurs parents pour qu’ils prêtent attention au suremballage, l’origine des produits, les tactiques de vente (par exemple : où sont placés les produits), etc. On met la consommation responsable à l’avant », explique-t-elle.

Sensibilisation des ados : l’affaire est dans le sac!

Les élèves du secondaire, quant à eux, sont dispensés de « devoirs ». Toutefois, ils sont invités à s’impliquer en créant un sac fabriqué exclusivement à partir de matières recyclées. Celui-ci a été choisi pour son côté fonctionnel. Mme Tremblay ne voulait pas que les jeunes créent un objet inutile. Les œuvres seront exposées à l’éco-quartier de Saint-Léonard en décembre.

« À Saint-Ex, il y a un groupe de filles qui s’est inscrit à une activité de récupération de vêtements usagés afin de créer de nouveaux vêtements et va fabriquer des sacs, pour accompagner leurs créations lors du défilé de mode.

« On veut inviter les gens à venir voir ce qui se fait. On veut leur montrer qu’il y a un intérêt de la part des jeunes à faire de la récupération. C’est aussi un prétexte pour leur faire découvrir l’éco-quartier », croit l’agente de sensibilisation.

Un milieu ouvert

La réaction du milieu scolaire face à cette activité est positive, estime Mme Tremblay.

Réal Hepelle, enseignant de sixième année à l’école primaire Honoré-Mercier témoigne : « Depuis que je suis arrivé à Saint-Léonard, il y a sept ans, je remarque qu’ici, on ne recycle pas beaucoup. La première année, on ne recyclait pas du tout à l’école. Je tente de mettre sur pied diverses initiatives pour recycler. Chaque année, on visite un site d’enfouissement et j’essaie de sensibiliser les jeunes à la Journée sans ma voiture ou à l’utilisation d’une bouteille réutilisable. J’ai accepté sans hésiter de prendre part à l’activité de l’éco-quartier, car on poursuit un but commun. Les animateurs fournissent des statistiques précises et concrètes qui rejoignent les jeunes ».

Rappelons que l’éco-quartier de Saint-Léonard est situé au 5345, rue Jarry Est. Pour en savoir plus, on communique avec le 514 328-8444 ou le ecoquartierstleonard@gmail.com.

Organisations: Antoine-de-Saint-Exupéry, Groupe de filles, école primaire Honoré-Mercier

Lieux géographiques: Saint-Léonard, Rue Jarry Est

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires