Dr Najat Boughaba est de tous les combats

Mariève
Mariève Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Elle prend part à la Commission Bouchard-Taylor

Depuis sa rencontre avec le maire d'Hérouxville, en mars dernier, la Léonardoise Najat Boughaba n'a pas chômé! Au contraire, elle a plutôt redoublé d'efforts et a participé à plusieurs forums et conférences sur la situation des immigrants au Québec espérant toujours aider à rendre la relation entre immigrants et Québécois plus harmonieuse.

Dr Najat Boughaba est de tous les combats

« Le but, c'est de toujours aller vers les autres. Moi et d'autres femmes de la communauté musulmane étions présentes dans différentes conférences et avons pris part aux débats qui ont tous été fructueux selon nous. Le dernier débat auquel nous avons pris part est la Commission Bouchard-Taylor, où j'ai présenté un mémoire au nom du Congrès islamique canadien pour le Québec », explique Dr Boughaba.

Tout au long de ses démarches, Najat Boughaba a été surprise de l'intérêt des citoyens pour ce sujet, qu'ils soient immigrants ou non. « Il y a eu énormément de témoignages et on sent beaucoup d'inquiétudes. Pourtant, il suffit de les comprendre et d'y répondre afin de les amoindrir », affirme-t-elle

Selon elle, les immigrants ne peuvent être une menace pour les acquis de la société d'accueil. « Quand on immigre, c'est avec de bonnes intentions et l'envie d'une vie meilleure. Un échange doit absolument s'établir et les différentes communautés culturelles doivent devenir des partenaires et non des ennemis puisque nous vivons dans la même société », ajoute-t-elle.

C'est donc avec beaucoup d'impatience qu'elle attendra le rapport final de la commission qui devrait être déposé au mois de mars prochain. D'ici là, elle compte bien continuer le travail et tenter d'éclaircir quelques zones encore obscures de l'immigration. « Les immigrants ont le désir de se faire connaître et n'attendent que l'occasion de mettre leurs compétences de l'avant. L'engagement de devenir la voix communautaire de tous les Montréalais et, conséquemment, de celle de toutes les communautés culturelles du Grand Montréal, pris en décembre dernier par Serge Lemieux, directeur général du Groupe des journaux pour le Québec et l’Ontario de Médias Transcontinental, ouvre des portes et dynamise la relation entre la société d'accueil et les immigrants. J'encourage donc toutes les communautés à sortir de l'ombre. Avec ce genre d'initiatives, je crois que l'avenir sera meilleur », conclut Dr Boughaba.

Organisations: Commission Bouchard-Taylor, Congrès islamique canadien

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires